Bluff, David FAUQUEMBERG

Date de parution: 10/01/2018

Éditions: Stock

Merci à NetGalley et aux éditions Stock pour cette lecture.

Je dois vous avouer que j’ai sollicité ce livre uniquement pour sa couverture. Sans prendre en compte le résumé, je me suis laissée portée par les vagues

Mon résumé:

Nous marchons dans les pas d’un français surnommé le « Frenchie ». Celui-ci arrive au bout de son escapade en NouvelleZélande et plus précisément dans la ville de Bluff, ville la plus au sud du pays.

Au détour d’un café, notre Frenchie fera la rencontre de Rongo Walker un skipper chevronné et de son fidèle acolyte polynésien Tamatoa avec qui il sympathisera.

N’ayant aucun impératif, il se décide à suivre les deux compères sur leur bateau et c’est parti pour la pêche à la langouste.

Et voilà une véritable aventure qui débute: aventure humaine, prenante et intense, ornée de joies et de difficultés. Mais toujours dans le respect de l’Homme et de la Nature.

Au fil des pages, nous découvrons également des personnalités marquantes et qui ont marqué cette belle Océanie.

Bienvenue à Bluff, bienvenue dans les mers pour un voyage au goût salé et à l’âme bien née.

Mon avis:

Un choix sur un coup de tête, et je ne le regrette pas. J’ai ressenti de multiples émotions, avec en toile de fond une sérénité gagnée par la profondeur de l’œuvre.

Tout d’abord, il faut avouer que les premières lignes m’ont laissée dubitative.

Je ne m’attendais pas à ça.

Bien que j’apprécie les paysages littoraux, ses décors et ses mers, je ne suis de loin pas passionnée par la navigation.

J’ai réellement pensé que cette lecture allait être longue et pourtant….!

Et pourtant! Je me suis laissée emportée par les flots, j’ai pris la direction de la Nouvelle-Zélande et je suis partie en Océanie.

Voilà déjà un tour de maître de l’auteur!

J’ai laissé mon corps en France et le reste a pris le premier bateau pour un voyage exotique des plus doux.

L’élément que je tiens à soulever est l’ôde à la Nature, qui est tout simplement le fil conducteur de l’œuvre. C’est d’ailleurs ce qui m’a particulièrement émue.

Les protagonistes et assurément l’auteur ont un respect sincère et profond pour Dame Nature qui est pourtant si malmenée par nous autres.

Les paysages du littoral, les paysages aquatiques sont décrits dans ce sens.

Pour nos amis océaniens, tout leur est offert par la Nature. Ils l’écoutent et sont attentifs à ses changements. L’attention portée à la couleur du ciel, au vent, aux oiseaux.

Ils prennent le temps d’observer et de réagir en fonction d’elle. Alors que notre société de consommation, nous pousse à l’immédiateté et nous détourne de l’essentiel…

Émue, je l’ai aussi été par les protagonistes maoris et polynésiens qui sont purs, simples et authentiques. Une vie en harmonie avec leurs valeurs, où la tolérance est maîtresse.

Par ailleurs, la thématique de la colonisation ressurgit souvent dans le récit, les dégâts et l’irrespect qu’elle a pu engendrer sont mis en avant.

En outre, j’ai eu envie de manger beaucoup de poissons et de langoustes, tant les descriptions sont alléchantes! Miam! 🙂

Enfin, la prose de l’auteur permet un voyage des plus réalistes et cet aspect est fondamental à mes yeux.

Alors oui il y a des descriptions certaines fois légèrement trop longues et le vocabulaire des marins est forcément sur-développé, mais le caractère poétique de l’œuvre nous les ferait presque oublier.

En conclusion:

David FAUQUEMBERG signe là un roman empreint d’une douce poésie et d’une authenticité profonde.

La Nature qui prend les traits d’un personnage principal, y est sublimée.

Peu de mots, pour beaucoup d’Humanité et de respect, où les marins sont bien plus que des marins, ce sont des frères des mers.

Nous en avons des choses à apprendre!

Que cette sensibilité et ce respect nous poussent à nous remettre en question et à prendre le temps!

Publicités

17 réflexions sur “Bluff, David FAUQUEMBERG

  1. Prendre le temps.. je suis tout à fait d’accord avec ça. J’aime prendre mon temps ce qui est un luxe que beaucoup ne prennent plus en compte. J’aime les récits parlant de la nature, des océans.. ce qui m’attiré l’œil c’est la couverture qui est sublime. Tu vois « Moby Dick » de Melville sur la pêche aux cachalots est une œuvre maitresse pour moi. Je l’ai lu il y a quelques années avec un plaisir immense ! Toujours aussi plaisant de te lire. Passe un excellent weekend Gwen, Bises bretonnes 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Exactement! C’est effectivement devenu un luxe…
      Je t’avoue que je n’ai jamais lu cette œuvre! Il faudrait effectivement que j’y songe! Merci pour tes précieux conseils Fred.
      Merci, passe un excellent Week-end toi aussi Fred! Et bien sur, je t’envoie des bises alsaciennes! 😁

      Aimé par 1 personne

      1. Moby Dick c’est 1000 pages au bas mot dont 600 sur la pêche aux cachalots dans les moindres détails. Cela m’a passionné. Sinon j’aime aussi Patrick o Brian. Ah que serions nous sans les bises de nos deux belles régions respectives 😉 Bises bretonnes pour toi Gwen 😉 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Moi pourtant qui suis un homme ayant vécu 18 ans au bord de la mer et que j’adore et qui me manque parfois, et bien la couverture ne m’aurait pas inspiré, j’aurais passé mon chemin. Ma femme avait bien aimé « le grand marin » de Catherine Poulain et qui parle de pêche en Alaska, je ne sais pas si tu l’as eu dans ta pal ?
    A pluche.

    J'aime

    1. Ah! Tu as vécu où ?
      Je peux comprendre ton opinion, la lecture de manière générale offre différents avis et c’est là toute sa richesse!
      Alors là non, je ne connais pas du tout, je vais me renseigner merci à toi.
      Bonne soirée!

      J'aime

  3. Vous avez une façon de nous faire languir, qui est exquise, que ce soit pour la chair du poisson ou les fonds marins, rien ne vous a échappe. J’aime ce genre de romans qui nous font voyager, rêver ( le mot est dit), et nous montrent que la vie n’est pas toujours vue sous l’angle de notre l’ornière, mais plus respectueusement, et plus amoureusement. Merci à vous

    Aimé par 1 personne

    1. Ouah… merci pour ce compliment!
      Exactement, je suis tout à fait d’accord avec vous. J’adore voyager avec les romans, découvrir d’autres cultures et ouvrir mon esprit à d’autres horizons.
      Belle soirée à vous et merci 😊

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s