Le Manufacturier, Mattias KOPING

Date de parution: 25/10/2018

Editions: RING

J’avais acheté cet ouvrage il y a un bon moment, cela après avoir lu les magnifiques chroniques réalisées par vous, mes copains blogueurs. Merci de m’avoir fait connaître cet auteur et son pavé! Une belle claque pour un réel coup de cœur !

Résumé: Quel bordel du côté du Havre! Ça bouge chez les flics pour tenter de démanteler un puissant trafic, qui fait des « couilles en or » aux petits chefs et qui détruit la vie de gamins et surtout de gamines … Quel bordel du côté du Havre! Ça panique chez les flics, quand ils découvrent les cadavres d’une femme et de son enfant atrocement mutilés. Du dégoût. Du gore. Inhumain. Quel bordel en Serbie! L’avocate Ilic a du pain sur la planche pour retrouver Dragoljub, auteur d’atroces crimes de guerre, commis lors de la guerre Serbo-croate au début des années 90. Et que dire de cet homme, qui propose des vidéos de tortures et de massacres sur le Darknet ?!

Les flics ont du pain sur la planche! L’équipe de Radiche n’est pas épargnée…Quand les horreurs se croisent et s’entrechoquent…B-O-U-M!

Mon avis: Un demi visage fermé. Les traits raidis, durs. Des mâchoires engluées prêtes à faire sauter les molaires. Ça vous met dans l’ambiance …. et ce n’est que la couverture! D’emblée, j’ai avalé les premières pages qui m’ont transportée dans trois mondes différents, finalement pas si éloignés….

Dès les premières pages, j’ai su que cet ouvrage était à part. Des chapitres qui se terminent en plein milieu d’une page, une police d’écriture singulière….J’aurais pu être déroutée, mais l’auteur m’a agrippée et m’a scotchée à ma chaise. Ça commence fort. D’entrée, le lecteur est propulsé dans le feu de l’action! Deux flics qui chopent un dealer et qui tentent de le faire causer. Par tous les moyens. La tension est présente et elle ne quittera pas le lecteur…

Nous avons ici plusieurs histoires qui composent l’Intrigue. J’ai aimé passer de l’une à l’autre en toute cohérence et en toute évidence. Il faut dire que les thèmes m’ont franchement beaucoup plu! Si les affaires de drogue, de deal et de proxénètes ne sont pas « mon dada », j’ai totalement adhéré à l’approche de Koping, qui y va franco! Du sexe sale, de la soumission, des jeux de pouvoir. Trash. Hard. Mais tellement réaliste. Le darknet et ses belles grosses dérives perverses et malsaines sont de la partie. Des crimes atroces commis et filmés, puis revendus, à ces tarés qui alignent les biffetons pour des « plaisirs » d’une ignominie sans nom. Dans « Le Manufacturier », l’auteur met l’accent sur la guerre serbo-croate des années 90, qui en est son fil conducteur. Cela nous amènera à voyager entre la France et la Serbie. J’avoue ne pas avoir de grandes connaissances à propos de cette guerre. Cependant, cet ouvrage a su m’y intéresser et m’a poussée à me documenter!!

Par ailleurs, j’ai également apprécié le développement des personnages, qui sont tous très justes. Tantôt ignobles, agaçants, lambdas, droits ou totalement vicieux, l’auteur est allé au bout de son idée. Il s’attarde sur l’histoire de certains d’entre eux, ce qui nous offre différents points de vue pour permettre de comprendre leur évolution et d’avoir un regard plus large sur la situation. Sans adhérer aux agissements de certains, j’ai quand même eu une once d’empathie en regard de drames vécus à l’âge tendre…. Gros coup de cœur pour Mme ILIC, d’une droiture rare! Et bien entendu, j’ai eu très envie d’en coller une ou deux au flic RADICHE, tant son regard sur ses collègues (surtout féminines) est indigne (plus indigne qu’un homme de Cro magnon!!).

Telle la couverture, l’écriture est un coup de poing. Incisive, franche et archi-crue. L’auteur prend sans détour le parti d’y aller à fond. Le vocabulaire de la torture, celui de la sexualité sont très présents et franchement plus que bestiaux. Il faut avoir le cœur bien accroché… Mais pourtant l’auteur dépeint une réalité des plus dramatiques …

En conclusion: un énorme coup de cœur pour un polar des plus passionnants! Documenté et profondément traité, c’est à mes yeux un véritable cocktail explosif, un modèle du genre. Happée de bout en bout, tant sur le versant enquête que sur le versant historique. L’auteur saura vous emmener sur des chemins tortueux pour votre plus grand plaisir ! À très vite Mattias!


11 réflexions sur “Le Manufacturier, Mattias KOPING

  1. Malgré l’avis des blogueurs, et la tienne est tout aussi élogieuse, j’ai passé mon tour …j’ai eu peur de la violence etc…Mais à te lire, j’avoue que j’ai peut être eu tord!😉

    J'aime

    1. Je comprend tout à fait ton point de vue et franchement je ne chercherai pas à te convaincre. Il y a beaucoup de violences et si tu ne le sens pas, n’y va pas. 🙂
      Comment vas-tu depuis ce deconfinement ? Bises

      J'aime

  2. Coucou Gwen ! comme je suis heureux de voir combien ce livre t’as touché. C’est une sacré claque ce bouquin, je l’ai dévoré et adoré moi aussi tu le sais. Il faut avoir l’estomac bien accroché mais c’est vraiment une immersion dans l’horreur avec cette fin qui m’a plu. Son premier roman est chouette aussi. J’attends avec impatience la suite de son œuvre. Köping c’est du très lourd. Bravo aux éditions RING pour leur travail et merci à toi Gwen de nous transmettre avec tes mots ta passion ! Gros bisous de Bretagne pour la plus chouette des Alsaciennes, passe un beau weekend 🤗😊

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s