Sang famille, Michel BUSSI

Date de parution: 16/05/2018

Editions: Presses de la cité

Eh oui c’en est pas fini avec Michel! Petit retour sur un ouvrage particulier, car l’auteur en a fait sa présentation lors du Festival Sans Nom de Mulhouse en 2018. Et il faut dire que cette conférence m’a laissée un excellent souvenir !

Résumé: Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches. Je vais mourir ici. C’est une certitude.

Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ? A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?

Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
Un orphelin.
C’est du moins ce qu’on avait toujours voulu me faire croire… »

Mon avis: Cette fois-ci l’auteur nous présente un ouvrage particulier pour lui! En effet, «Sang Famille » est l’un des premiers romans écrit par Michel Bussi. Il l’a retravaillé avant de le publier en 2018. Tout d’abord, la couverture m’a fortement interpellée. Cette île qui repose sur l’azur des vagues à l’allure paisible et idyllique se verra transformée en un terrain de jeu des plus sournois. Mais qu’est-ce donc que c’est ouvrage ?

Bussi nous propose une chasse au trésor dans les pas du jeune Colin qui passe ses vacances d’été dans un camp d’ado. Rien que du basique de prime abord. Mais l’île de Mornesey et ses mystères vont le guider dans une aventure des plus tumultueuses, où l’héritage et la transmission sont aux premières loges. Jeune orphelin, Colin va être mis face à son passé, à son histoire, sur l’île où ses parents archéologues menaient leurs investigations avant leur décès. J’y ai trouvé une forme de tendresse et d’amour pour ces parents décédés depuis plus de dix ans et dont on fait tout pour ne pas estomper les résidus de souvenirs ….

Au-delà de cet aspect, l’auteur déploie sa pelote sur cette île et nous offre une belle intrigue policière, malgré le côté plus « aventurier » de l’ouvrage. Comme à son habitude, on sent la patte du prof de géo, qui excelle à nous décrire cette île imaginaire, sur fond historico-imaginaire lui aussi. Le voyage, toujours le voyage!

Les personnages quant à eux m’ont plutôt séduits. L’intrépide et touchant Colin est bien entouré par le jeune Armand stéréotype de l’ado à la langue bien pendue et de la jeune Madi, ado banlieusarde rebelle mais tellement attachante! Devinez où mon cœur penche ! 😉

En conclusion: Même si je n’ai pas été autant emportée et que les éléments de l’intrigue me sont apparus un peu trop rapidement tôt à mon goût, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture. Il faut dire qu’il sait y faire le père Michel ! Avis aux amateurs d’aventures! Sortez la lorgnette, hissez les voiles et bienvenue sur l’île de Mornesey.


7 réflexions sur “Sang famille, Michel BUSSI

  1. Coucou Gwen ! Michel Bussi fait parti de ces auteurs qu’on a plaisir à retrouver chaque année. La couverture est belle je trouve. L’histoire semble touchante d’après ce que tu nous en dis. Ces livres cartonnent mais c’est mérité car il a du talent. J’aime ta façon de partager tes lectures avec enthousiasme ! Bel après midi à toi, gros bisous de Bretagne pour la plus chouette des alsaciennes 😊☀️

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s