A son image, Jérôme FERRARI

Date de parution: 22/08/2018

Éditions: Actes Sud

Ce livre m’a directement tapé dans l’œil, lorsque je flânais entre les étals de cette rentrée littéraire. Je n’avais jusqu’à présent jamais lu de livre de cet auteur. Voici mon ressenti à ce sujet!

Résumé: C’est dans l’église d’un petit village Corse que sont réunis, la famille de la défunte, ses amis, ainsi que les habitants du village. Le prêtre célébrant la cérémonie n’est autre que le parrain de la jeune femme aux yeux à présent clos. Cette dernière se prénomme Antonia. Elle a rendu son dernier souffle au fond d’un ravin sur les routes sinueuses de son pays Corse. Antonia exerçait la profession de photographe, notamment de guerre. A travers le vécu d’Antonia, c’est également la photographie et la guerre dans l’Histoire, deux thématiques étroitement reliées, qui vont être abordés avec à la fois douceur et violence.

Mon avis: pour cette première lecture, il faut dire que j’ai été séduite! L’auteur nous place directement dans les bancs de cette église où nous assistons à l’enterrement d’Antonia. Il en profite pour nous relater le vécu de la défunte, notamment à travers le regard de son parrain, le prêtre. J’ai apprécié cette mise en abime, ces flash black ponctués d’arrêts sur image dans le temps. Des clics, des flashs, des photos prises, des moments choisis ou pas, opportuns ou pas. Le récit est alterné entre le vécu d’Antonia et des instants de vie capturés à des moments clés de l’Histoire, en particulier durant les guerres. D’ailleurs, la guerre est un élément phare de l’ouvrage de Ferrari, tout comme la photographie. Les deux sont étroitement liés et interrogent indubitablement le lecteur sur le vécu de la guerre à travers les yeux des photographes, reporters. Que prendre en photo, que choisir ? Oser montrer ? Ou faire le choix de masquer la vérité ? Comment jongler entre l’aversion éprouvée face à ces horreurs et l’adrénaline liée à l’envie de choisir le bon cliché, le cliché le plus choquant, pour au fond avoir la fierté d’en être l’auteur ? Des contradictions qui mettront à mal les différents protagonistes, jusqu’à les ronger, les détruire.

La religion quant à elle prend toute sa place dans cette œuvre, où l’un des protagonistes principaux n’est autre que le curé du village doublé du parrain d’Antonia. J’ai aimé comprendre son cheminement religieux, observer cet homme de foi en mesure de questionner certains fondements, parce que directement touché par cette perte. L’injustice de la mort « prématurée ». L’injustice de l’amour bâclé. L’injustice de l’être pris.

C’est un ouvrage assez mélancolique, il faut je pense savoir prendre du recul. La lenteur qu’on pourrait qualifier de langueur, les phrases extrêmement longues vont dans ce sens. Je me suis sentie à la fois touchée, mal à l’aise, et nostalgique. L’auteur écrit également sur sa Corse natale et l’on ressent l’attention particulière qu’il lui porte.

Tout en sensibilité, ce livre est d’une douce nostalgie. Il nous emporte là où l’Homme saisit des instants de vie, mais aussi là où la vie s’arrête. La frontière est souvent bien mince…Ce ne sera sûrement pas mon dernier de l’auteur! Bravo!


8 réflexions sur “A son image, Jérôme FERRARI

    1. Oh c’est « drôle » ça!🙂 Syncro de lecture et de ressenti!
      Je l’ai beaucoup apprécié mais je n’irai pas jusqu’au coup de cœur. Quoi qu’il en soit, ce fut une lecture bien à part, assez mystique finalement!
      Hâte de te lire en tout cas ! Bises

      Aimé par 1 personne

  1. Coucou ! Je lis dans les commentaires le même élan, le même plaisir de lecture que celui que tu as éprouvé Gwen pour ce livre chez actes sud. J’avais repéré cette couverture aussi qui m’avais marqué. Elle est très belle. C’est typiquement le style de livre qui me plais. Je le note. Douce nuit Gwen, Bisous bretons pour l’Alsace 😉 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Fred!
      Effectivement! Matatoune semble avoir un avis similaire, j’ai hâte de le lire 🙂
      La couverture est effectivement très belle et correspond tout à fait au livre. Je t’invite donc à le lire cher Fred et je te souhaite une belle nuit 🌙 ! Bisooous

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s