Sauf, Hervé COMMÈRE

Date de parution: 08/03/2018

Éditions: Fleuve

Et voici le dernier bouquin lu dans le cadre du prix littéraire du Festival Sans Nom de Mulhouse! Je trouve sa couverture tout simplement magnifique!!

Résumé: Mathieu, quadra bientôt quinqua mène une belle vie accompagné d’Anna, sa chère et tendre et de Laurie, la fille d’Anna. Amateur de beaux objets, il est propriétaire d’un dépôt vente, où il se plaît à imaginer l’histoire de ces objets. De retour de vacances, ses employés lui font part de leurs dernières trouvailles. Parmi celles-ci, figure un album photos en velours. Lorsqu’il l’ouvre, Mat tombe des nues. Sur chaque page, des clichés d’un enfant. Lui. Comment cet album peut-il être ici dans son dépôt vente, alors que la maison de ses parents, et eux mêmes ont été retrouvé calcinés…il y a des années ?

Quand le passé vient saluer le présent, Hervé COMMÈRE vous invite à un voyage déroutant!

Mon avis: Des critiques dithyrambiques pour le dernier né de Commère. J’en ai lu tellement de bien que je m’attendais à un monstre de bouquin. Bien que j’ai apprécié cet ouvrage, je ne suis pas aussi convaincue que les autres lecteurs…

Pour commencer, big up à la couverture qui est juste sublime (c’est très, très souvent le cas avec les éditions Fleuve). Elle tape à l’œil et détient un pouvoir de séduction que je qualifierai de magnétique.

Ici, l’auteur nous plonge directement en apnée! Le récit commence fort et l’écriture offre une forme d’urgence. Les chapitres sont courts, vivants et proposent chacun leur lot de surprises. En bref, ça pulse! Dans cet ouvrage, on retrouve des thèmes qui me sont chers, à savoir la famille, les souvenirs et l’absence. L’intrigue est bien conçue et tient parfaitement la route! Il est également question d’urbex, en d’autres termes, il s’agit de l’exploration de lieux abandonnés. Ma curiosité m’invite à essayer, mais ma peur me freine (ben oui, on sait jamais sur quoi on pourrait tomber….le clown de Stephen KING par exemple ?! 🤡). Concernant les personnages, j’ai aimé les caractéristiques de Mat, notre héros. Un mec qui en a bavé et qui doit réfréner des accès de violence. Un gentil prêt à exploser, si on dégoupille. C’est évident qu’on ne se développe pas de la même façon qu’un autre gamin, quand on devient orphelin a six ans. En empathie avec le héros, j’adhère !

Oui tous les ingrédients d’un très bon thriller! Alors pourquoi ai-je ce goût d’inachevé en bouche …? Peut-être parce que je n’ai pas lu cet ouvrage au bon moment (en plein déménagement). Erreur de ma part, je l’avoue! Peut-être que j’en attendais beaucoup plus au vu des critiques unanimes ? J’ai été surprise, mais… mais je fais un blocage. La fin un poil fantasque me dérange un peu et m’a fait perdre mes repères. Je ne sais pas si pour vous c’est le cas, mais j’ai tendance à vite oublier mes lectures (pas les grandes lignes). Là, j’ai du réfléchir à plusieurs reprises pour me remémorer certaines phases, alors que je l’ai lu il y a peu…

En conclusion: si les codes sont bien présents, si l’intrigue est haletante, si l’écriture est happante, si j’entre en empathie avec le héros et si la thématique me plait, un grain de sable dans le rouage m’a bloquée et m’a empêchée d’apprécier pleinement cet ouvrage comme je l’aurais souhaité. A réitérer d’ici quelques mois, car du talent, l’auteur en a!


23 réflexions sur “Sauf, Hervé COMMÈRE

  1. Ce n’est pas le coup de cœur que tu attendais. Cela arrive, on place tellement d’espoir dans certaines lectures.. la couverture est très belle. Je ne connaissais pas l’auteur, je le découvre grâce à toi. Le Festival Sans Nom de Mulhouse approche. Cela va être top pour toi ! Merci pour tes critiques toujours d’une grande sincérité. J’adore te lire Gwen. Bisous bretons pour toi et l’Alsace 🙂

    Aimé par 3 personnes

    1. Effectivement, ce n’est pas le coup de cœur escompté, mais ça n’en reste pas moins un livre aux multiples qualités. C’est gênant de passer à côté, enfin je pense que c’est un raté au niveau de la période…
      Oh oui ça approche ! J’ai tellement hâte ! Tu veux venir ? 🙂
      Merci Fred, j’essaie d’être sincère sans déglinguer le travail des auteurs quand je suis moins fan, car c’est tout à fait subjectif et j’estime qu’ils ont fourni un travail monumental en écrivant et en étant publié.
      Belle nuit rafraîchissante Fred! Bisous Alsaciens 😘

      Aimé par 1 personne

      1. C’est tout à ton honneur. J’ai la même conception que toi de la critique. Détruire n’a aucun intérêt. Non je ne pourrais malheureusement pas mais c’est très gentil ! grâce à toi je suivrais ça de très près. J’ai hâte pour toi. Demain, c’est la télé.. 😉 tu m’as dis de regarder l’émission du 17 septembre. Je serais devant ma télé pour te voir. Il fait un temps magnifique ici aussi. Un petit vent juste ce qu’il faut. Belle nuit Gwen, Bisous breizh 😉 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Effectivement ça n’a aucun intérêt. Nuancer oui mais pas attaquer 🙂
        Merci Fred, je te ferai un retour et qui sait ? Peut-être l’année prochaine ? 😉
        Ouulala oui j’ai peur de voir ça ^^ tu me diras ce que tu en auras pensé … et spéciale dédicace le 17 😝
        Ça pleut par chez nous pas très agréable, mais le soleil va re pointer son petit nez dès demain ! Je t embrasse belle nuit Fred! Bisous au plus cool des rockeurs !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s