Shanghai Fan, Raphaël BÉE

Date de parution: 08/06/2018
Éditions: de la Rémanence

Tout d’abord, je remercie NetGalley et les éditions de la Rémanence pour cette lecture! Une découverte dans tous les sens du terme. Allez, partons pour Shangai!

Résumé: Clem jeune femme française a décidé de rejoindre l’Asie et plus précisément Shanghai pour y affûter sa vie professionnelle. Professionnelle de la pub, elle vit a 100 à l’heure pour être à la hauteur des exigences de son domaine. Des journées à rallonge, une relation à distance avec Margaux qui commence à s’essouffler. Boulot, boulot, boulot. Et du sexe bien cru pour faire retomber la pression. Quand elle se voit confier une mission d’envergure pour Shanghai Fan, la nouvelle marque de luxe en vogue, Clem va se prendre en pleine figure les joies de l’adrénaline, mais aussi les difficultés et les coups bas inhérents à son métier. Entre envie, tension et déconvenues et, Clem l’expatriée va-t-elle réussir à tirer son épingle du jeu dans un pays où prouesse rime avec vitesse ?

Mon avis: Je ne connaissais ni l’auteur, ni le livre et me suis donc laissée porter en Asie par Raphaël Bée. Ce dernier nous place aux premières loges des ressentis de Clem notre expatriée. Pour bien comprendre. Pour bien cerner ce qui se joue pour notre compatriote à l’étranger. Un roman axé sur l’intégration professionnelle, les ambitions qui en découlent et sur l’adaptation à un mode de vie qui diffère aisément du nôtre.

L’auteur traduit bien le mode de vie asiatique où tout va à 100 à l’heure, dans un sens comme dans l’autre! Le côté working girl de Clem est largement abordé et l’on retrouve ses aspects positifs (dépassement de soi, fierté de mener à bien ses projets) comme ses aspects négatifs (coups bas, jalousies, hypocrisie du monde du travail). L’événement pour lequel Clem est sollicitée est parfaitement bien décrit et prend d’ailleurs une place prépondérante dans ce roman. On y observe son évolution et son impact sur Clem.

Concernant notre héroïne, l’auteur l’a dépeint de telle façon à ce que nous nous en sentons très proche. Au-delà de son côté working-girl que je n’affectionne pas particulièrement, j’ai aimé creuser et gratter pour découvrir la vraie Clem. Celle plus vulnérable, plus profonde. Son travail qui d’ailleurs la perd totalement et la désolidarise de Margaux sa petite amie parisienne, qui fait les frais de ce boulot si prenant.

A 100 à l’heure, on le ressent jusqu’au vocabulaire très cru, voire bien hard, tant au niveau sexuel que professionnel. L’auteur met cartes sur table et fait la lumière sur la rude réalité! Néanmoins, j’ai trouvé quelques longueurs dans le livre.

En conclusion: Je ne suis pas fan des working girl, de fait, je n’ai été que peu touchée de la Clem version pro. Version perso en revanche, ça matchait déjà plus! Si cette lecture me laisse plutôt de marbre et si la thématique du boulot n’est pas celle que j’affectionne le plus, je salue le travail de l’auteur qui a parfaitement su retranscrire une ambiance et un mode de vie qui carburent! En toute franchise et en toute maîtrise!


5 réflexions sur “Shanghai Fan, Raphaël BÉE

  1. Ce n’est pas le sujet vers lequel j’irais aisément car c’est typiquement le style de femme que je trouve « castratrice » ^^ Par contre situer cette histoire à Shangaï est un atout. Il y a quelque chose de fascinant dans l’émergence de la Chine comme hyper puissance mondiale. Tu écris en vérité et l’on sait tout de suite si tu as adhérée ou pas. J’apprécie aussi le fait que tu soulignes les lignes de force d’un récit et pas que les faiblesses. C’est constructif je trouve comme approche d’un ouvrage. Tu feras à coup sûr une super jurée au festival du livre de Mulhouse. Bises bretonnes pour toi Gwen 🙂 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends ton opinion et ton attrait pour la Chine et son émergence! Ce sont des thématiques qui vont à 100 à l’heure! Merci Fred. J’essaie de donner mon opinion, tout en saluant le travail et les éléments décisifs de l’œuvre!
      Merci encore Fred c’est bien aimable à toi!
      D’ailleurs tu es le bienvenue au Festival Sans Nom 😉 bisous et belle nuit !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s