Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Ménégaux

Date de publication: 02/05/2018

Éditions: Grasset

Carobookine m’avait mis la puce à l’oreille en vantant les mérites de Mathieu Ménégaux, véritable coup de cœur à ses yeux! Sous ces conseils avisés, j’ai donc sollicité Anna, que je remercie pour le livre! Une très belle découverte pour moi aussi, je n’ai qu’une envie: me jeter sur les autres!

Résumé: La vie ne tient qu’à un fil, à des détails. À une veste en jean peut-être. Ce sont sans doute des pensées similaires qui ont traversé l’esprit de Gustavo, ce brave père de famille. Sans histoires d’ailleurs. Une existence conforme et lisse. Venant d’Argentine, il a su se construire une vie sans écharde, sans excentricité. Marié, père de deux garçons, Gustavo est en passe d’accéder à une promotion alléchante. Jusqu’à. Jusqu’à ce que le ciel lui tombe sur la tête. Jusqu’à ce que les flics débarquent chez lui de bon matin. Pourquoi ? Il ne le comprend pas. Il clame haut et fort qu’il n’a jamais rien fait de mal, qu’il est innocent. Après la perquisition et le relevé d’indices, Gustavo est mis à rude épreuve, devant sa femme Sophie et ses deux fils. Menotté, il est placé en garde à vue. S’en suivent des heures cauchemardesques. Sophie va tout faire pour prouver l’innocence de celui avec qui elle partage sa vie depuis des années. Quand la recherche d’un coupable est débridée, quand les réseaux sociaux s’en mêlent, quand la justice perd tout son sens…

Mon avis: Merci à Caroline Noël pour m’avoir transmis l’envie de me plonger dans ce livre. Je peux assurer que ce ne sera pas mon dernier Ménégaux!

Un récit percutant

Dès les premières lignes de cet ouvrage, j’ai su que j’allais accrocher. Appelons ça du feeling. Oui, le courant est bien passé entre ce livre et moi! Des mots précis et bien sélectionnés. Des phrases pas très longues et justement dosées. Un cadre spatio-temporel très vite dressé. Puis, nous voilà au bout de quelques pages, totalement immergés dans cette lecture. Très vite, nous entrons dans le feu de l’action, happés par la force de l’ouvrage et en quelques lignes, l’auteur nous convainc de le suivre dans ce récit, aux allures dramatiques. Mathieu Ménégaux fait les bons choix, sa plume est directe, frontale, tout en procurant émotion et tension.

Pour un sujet dramatique

La justice est au cœur du livre et transparaît sous ses formes diverses et variées. Ici, l’auteur nous fait vivre un avant-pendant-après pour tout comprendre, pour bien en cerner les rouages. La police qui débarque en trombe au petit matin, quel réveil désagréable! C’est là où Ménégaux est bon, car il sait insuffler ce coup de pression, mettre en place une atmosphère électrique et tendue! Impossible de ne pas s’imaginer pareille situation chez soi….

J’ai été ébranlée par la violence avec laquelle les flics débarquent et acculent littéralement un homme. Accusé, rabaissé plus bas que terre, limite insulté. Transporté au commissariat pour être en garde à vue, et c’est parti pour le déferlement de procédures. L’auteur met en exergue les sentiments de Gustavo, son incompréhension, son indignation, sa peur. A un tel point que j’avais le sentiment de vivre tout cela avec lui, d’être moi-même menottée par les flics. Un tel sentiment de promiscuité est à saluer! En parallèle, l’auteur s’attache à développer le point de vue de Sophie, qui fera tout pour disculper son homme, en passant par la honte, la confiance, le doute et la colère.

La fronde des réseaux sociaux

Il fallait que j’écrive quelques lignes sur les réseaux sociaux, vous savez ces grands tribunaux publics qui détruisent des vies, des familles, sans aucune preuve concrète et matérielle. Salir. Mettre dans la boue. Bafouer. Tuer à petit feu. Détruire. Mais toujours sans savoir, sans avoir toutes les cartes en main. En s’appuyant sur des « on dit ». Ce que j’ai été mal à l’aise!! J’ai eu l’impression d’étouffer, de manquer d’air et avais juste envie de clôturer mes comptes sur ces différents réseaux.

En conclusion: Une atmosphère oppressante et irrespirable pour une affaire dramatique. Une plume frontale et efficace renforce ce sentiment d’urgence, de traque. La justice est au cœur de cet ouvrage et Mathieu Ménégaux l’aborde avec brio! J’ai hâte de le rencontrer au Festival Sans Nom de Mulhouse, car indubitablement, j’ai des choses à lui dire, à commencer par bravo Monsieur!


12 réflexions sur “Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Ménégaux

    1. Merci!
      Oui je vois ce que tu veux dire. Peut-être cela dépend des périodes… mais clairement, il prend aux tripes!
      J’espère donc t’y voir aussi, n’hésite pas à me le faire savoir, ce serait avec plaisir 😊

      J'aime

  1. Il m’intrigue ce livre. Tu fais toujours des choix pertinents ! Les réseaux sociaux sont ce que les gens en font.. il y a du bon et du profondément révoltant c’et vrai. Le lynchage en public n’a jamais été mon truc, je trouve cela dégueulasse ! J’aime aussi tes coups de gueule qui font du bien et qui rendent ton blog si vrai, si attachant Gwen.. excellent weekend et bisous ensoleillés de ma Bretagne pour l’Alsace 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je te rejoins, c’est immonde et pourtant la masse aime tellement ça… pfff. Je te le recommande sincèrement, il est prenant et révoltant à la fois!
      Merci Fred encore une fois! Très beau week-end ! C’était le Haut-Rhin pour le Morbihan!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s