Mensonges et vérités, James COMEY

Date de publication: 18/04/2018

Éditions: Flammarion

Je remercie tout d’abord les éditions Flammarion pour cet envoi, ainsi qu’Aviquali (Camille 👋🏻). Un changement dans mes lectures habituelles, provoqué par un sujet historico-politique passionnant. Bienvenue dans les backstage de la Maison Blanche!

Résumé: James Comey a été limogé le 9 mai 2017 par Donald Trump, après 4 ans passés à la tête du FBI. Cet ouvrage retrace le parcours politique de Comey, en regard avec les dirigeants politiques qui se sont succédés aux USA depuis les années 2000. L’auteur a décidé d’en dévoiler un peu plus sur les coulisses de cette grande nation, sans pour autant divulguer l’ensemble des secrets d’Etat, bien évidemment. Entre faux semblants et véracité, les rouages sont bien plus complexes qu’ils n’y paraissent.

Mon avis: Ma position est très variable en fonction de la partie du livre. Bien que, j’ai éprouvé des difficultés dans le premier tiers du livre, la suite m’a davantage convaincue et m’a offert ce que j’attendais! Pour commencer, s’il est logique que l’auteur se présente, évoque son parcours et son évolution professionnelle, il est moins évident et surtout moins nécessaire d’écrire des dizaines de pages à ce sujet. Je me suis un peu lassée de cette partie « présentation » que j’ai trouvée redondante. En revanche, il est indispensable et intéressant d’en apprendre sur son histoire de vie, son vécu, ses relations familiales et son façonnement, pour mieux appréhender son regard sur le monde et sur la vie de son pays. Ainsi, James Comey semble être un homme juste et capable de faire le distinguo entre la vie personnelle (à laquelle il accorde beaucoup de valeur) et la vie professionnelle.

Après, cette présentation, nous entrons dans le vif du sujet où il est question de sa nomination en tant que procureur et de ses rapports avec la Maison Blanche et les différents présidents. À commencer par le Président Bush avec qui il a eu une relation de confiance. Puis, il est question du Président Obama, qui est aux yeux de Comey, un homme sincère, humain, profondément juste et doté d’humour (ça ne m’étonne guère!). En parallèle, James Comey est nommé directeur du FBI en 2013. Enfin le dernier tiers du livre est consacré à l’élection présidentielle de 2016, donc à Mme Clinton et M.Trump. Ce dernier n’est d’ailleurs pas décrit à son avantage par l’auteur, qui visiblement ne trouve pas en lui la relation saine dont il a besoin pour le FBI et pour les américains. Et enfin vient la chute. Pourquoi ? Car James Comey qui se veut intègre et homme de valeur a toujours considéré le FBI comme une entité à part, indépendante de toute affaire politique et absolument impartiale. Dès lors que Donald Trump trop « amical » en exige plus et outrepasse d’une certaine manière ce type de rapport, les voilà confrontés à des difficultés… Fort heureusement, j’ai été rassurée par l’autre moitié du livre que j’ai réellement apprécié, notamment, les écrits concernant les coulisses de la Maison Blanche. Ayant aiguisée ma conscience politique au lycée, j’ai été davantage sensible aux événements se déroulant dans les années Obama. Une question de point de vue qui a dû joué dans mon ressenti! Tout le long du livre, James Comey n’a pas peur de livrer des anecdotes, des précisions sur les affaires en cours et les difficultés éprouvées. C’est bien entendu ces affaires qui sont pertinentes pour le lecteur et qui offrent un point de vue intérieur unique en son genre. Au-delà des affaires, ce sont les hommes et leurs attitudes, leur humanité, leur personnalité qui sont décryptées. Personnellement, c’est ce que j’ai préféré. Certains semblent plus à leur avantage que d’autres…. À bon entendeur!

C’est aussi l’auteur qui se livre, qui ose et qui jette sur papier ses émotions. Ses vérités. Vraisemblablement humain et valeureux, Comey prône la transparence, l’humour, la justice et l’équilibre famille/travail. Si effectivement, cet homme est tel qu’il semble être, je lui tire mon chapeau pour son humanité, ses valeurs et son engagement, tout en prenant des pincettes. Car oui, malgré tout, je ne le connais pas pour juger et ne peux que me fier à des mots posés sur papier.

En conclusion: Peu emballée et déçue par la première partie de l’ouvrage, la promiscuité proposée par James Comey dans la seconde partie est un succès. Des anecdotes sur la vie politique, mais surtout sur les hommes, (plus ou moins grand ou petit, bon ou mauvais), qui la dirige. Une intimité pour mieux comprendre, sans tout considérer comme vérité absolue, chapeau Mister Comey pour l’engagement et le courage dont vous avez fait preuve!


4 réflexions sur “Mensonges et vérités, James COMEY

    1. Je t’en prie! Merci à toi! C’est vrai qu’il y a beaucoup de commentaires à son sujet.. je prends toujours des pincettes quand il est question de témoignage en lien avec des affaires d’Etat. Bonne journée ☀️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s