Noyé vif, Johann GUILLAUD-BACHET

Date de parution: 31/01/2018

Éditions: Calmann-Levy

Je remercie tout d’abord les éditions CalmannLevy, ainsi que NetGalley pour cette lecture!

Un huis clos dans les abysses des vagues et de l’(in)humanité. C’est trash et perturbant, malheureusement bien des événements de cette œuvre ne sont que trop réalistes…

Une œuvre qui nous pousse à réfléchir sur les Hommes.

Mon résumé:

Un stage de voile en mer.

Pour parfaire ses compétences.

Par amour de la navigation.

Pour lutter contre ses démons.

Voilà ce qui réunit nos sept acolytes sur ce voilier au départ de Sète. Entouré par Bertrand, le moniteur, c’est une équipe composée de deux femmes et quatre hommes aux professions et aux parcours de vie différents.

Le narrateur est un homme sombre et mystérieux, qui malheureusement connaît la mer de la pire des manières, car il a vu son père se faire engloutir par les flots. Vraisemblablement, il en a déjà trop vu de la mer et de ses morts…

Alors que la tempête bat son plein, l’heure est grave, car le moniteur s’est fait emporter par les vagues. Les protagonistes ne pourront pas résister plus longtemps aux déferlantes des vagues.

Les secours naviguent vers eux, jusqu’à ce qu’ils entendent une voix d’enfant sur le canal les priant de leur porter secours.

Vous voyez le dilemme se dessiner ?

Entre un voilier avec six français à bord et un bateau rempli de migrants, quel groupe aura la chance d’être secouru en premier ?

Mon avis:

La lecture du résumé a suffi à porter mon choix sur cette œuvre qui est la première de l’auteur.

En effet, j’aime les livres puissants qui posent question et tendent à la réflexion sur l’humanité. Cette œuvre est exactement dans cette veine.

L’intrigue est bien construite. L’auteur pose le cadre et présente succinctement les différents protagonistes dès le début de l’œuvre, qui correspond au départ et aux premières heures de navigation.

Nous lecteurs, suivons la progression du récit à travers les yeux du narrateur qui est l’homme sombre et secret de l’équipage, à priori un écorché vif.

Les protagonistes apprennent à se découvrir et se trouvent des affinités ou pas. Deux d’entre eux évoquent la question des migrants, l’une des femmes, est révulsée par l’absence d’empathie de notre peuple. Tandis qu’un des hommes est beaucoup plus radical. Des débats houleux s’en suivent.

Ce huis clos met la personnalité de chacun en exergue, ainsi que leurs croyances profondes, d’où des difficultés se muant en tensions.

Face au dilemme crucial, auront-ils le même point de vue ? Est-on toujours en accord avec les valeurs que nous prônons haut et fort ?

La tension est palpable durant tout le récit. Elle s’intensifie à des moments, mais elle est toujours présente.

La plume de l’auteur est appréciable, il sait instaurer un climat de tension et d’oppression.

Attention ce n’est pas un « beau livre », c’est violent, difficile et oppressant. Mais c’est la réalité qui est dépeinte.

La réalité n’est pas toujours belle, cependant, elle nous invite à nous poser des questions et à nous remettre en question, avec en fil conducteur notre rapport à l’Humanité.

En conclusion:

Bravo à Monsieur Guillaud-Bachet pour avoir su retranscrire ces émotions et ces états propres à cette thématique.

Une œuvre qui porte à réfléchir sur notre condition d’Homme et notre regard sur nos pairs qui sont en souffrance.

J’en ressors assez ébranlée, et touchée.

Pour ne jamais oublier.

Pour pouvoir changer des mentalités.


7 réflexions sur “Noyé vif, Johann GUILLAUD-BACHET

  1. Coucou ! encore une bien jolie découverte sur un sujet fort et qui me touche profondément aussi. Confronter à cette désespérance, cette misère, que ferions nous ? c’est toujours intéressant de comprendre l’espace d’une lecture les différents points de vue qui se confrontent face à l’abîme qui nous hantent tous. Merci pour ce beau partage Gwen, Bises bretonnes pour toi, passe une belle semaine 🙂

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s