Arthur RIMBAUD & Le Bou …Bateau Ivre

Rimbaud

Je viens d’écrire son prénom et son nom et j’en ai des frissons.
Qu’est ce que ça sonne bien!
Et je visualise son beau portrait, le très connu. Celui-ci, un peu plus haut.
Si j’avais pu rencontrer une personnalité décédée ce serait cet homme, Arthur Rimbaud. Il m’a toujours fascinée et moi, je continue à l’admirer.
Les initiés sauront, mais pour ceux qui ne le savent pas le titre de mon blog est un clin d’œil à son fameux « Bateau Ivre ».

Cette fascination je l’ai pour l’homme qui m’a ouvert à la poésie.
Pour celui dont j’ai trouvé le vécu touchant et si compliqué.

Arthur Rimbaud a vécu 37 ans.
Il commença à écrire des poèmes très jeune, à 15 ans.
À l’encontre des bien-pensants, de la bourgeoisie, le jeune homme a des envies d’aventures pour ressentir ce à quoi il aspire: la liberté.
Il en aura parcouru du pays et il aura vécu une vie tumultueuse marquée par sa liaison avec Paul Verlaine.

Pour celui qui m’a fait ressentir mes premiers émois poétiques et particulièrement un qui restera pour ma part LE poème. Je nomme: « Le Dormeur du Val ».

Je l’avais étudié en 5ème et il m’a fait frissonner. Le voilà:

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Je le trouve magnifiquement tragique. La description de la nature est tellement belle et celle du soldat également, malgré qu’il soit mort.
De plus, Rimbaud utilise un effet de zoom de la première à la dernière strophe, qui accentue le réalisme et la sensation d’être présent aux côtés de ce jeune homme.

La beauté confrontée à la mort. Deux concepts, ici, finalement pas si opposés.

Ce jeune soldat qui m’a tellement émue en 5ème.

Ce grand poète qui résonne dans ma tête…

Et vous, êtes-vous branchés poésie ?

Bon lundi à toutes et tous!!!

 


21 réflexions sur “Arthur RIMBAUD & Le Bou …Bateau Ivre

  1. Je suis ravie de connaître une personne qui est dans le même cas que moi ! J’ai découvert la poésie à l’école par ce fameux poème, qui me hanta pendant longtemps sans savoir pourquoi. Il est magnifique et triste, et je retrouve mes années collège rien qu’en le relisant aujourd’hui :))

    Aimé par 1 personne

      1. Ouais Aragon, une amie en était fan, c’est sur ma liste et en plus il est dans la période que j’explore…

        Tu as raison, je vais me motiver à en lire un tous les deux ou trois jours, le temps de réfléchir, prendre goût. Un moment il faut prendre le temps !

        Aimé par 1 personne

      2. Ouais mais si je ne me force pas…je ne trouverai jamais le temps, et c’est une vraie envie au fond…

        J’en profite pour te dire que l’échange de livre était une super bonne idée et expérience ! Encore merci ! 🙂

        J'aime

      3. Tu me diras par quoi tu auras commencé alors 🙂

        Ah mais je t’en prie! C’est vous qui êtes au top! 👍🏻 Alors comment ça s’est déroulé pour toi et ta partenaire ? (Je vais bientôt vous faire un petit retour et également vous demander comment ça s’est déroulé pour vous 🙂)

        J'aime

      4. C’était très bien ! J’ai découvert une oeuvre récente, quelque chose que je n’aurais jamais découvert sans le partage alors je suis très content ! Nos avis sont divergents, c’était plutôt cool à échanger du coup ! J’ai prévu un petit retour sur mon blog aussi mais à limite un billet commun serait sympa non ?

        Aimé par 1 personne

      5. Génial!
        Hâte que tu nous racontes ça! 🙂
        Oui tu as bien raison! Tu imagines ça comment ?
        En tout cas, je suis en train de préparer l’article, afin de faire un petit retour et de voir si tous les binômes ont pu échanger!

        Aimé par 1 personne

      6. Mmmhh très bonne question…ça va dépendre de ce que tu souhaites faire comme résumé de l’expérience en fait…mais un petit retour d’expérience comme tu m’as demandé ici, pour chacun, compilé dans un billet ça serait sympa non ? Et faire présenter le livre qu’on a eu à lire, de manière générale…Enfin quelque chose comme ça…

        Aimé par 1 personne

  2. Puis-je me permettre un conseil ? Pour vibrer des mots d’Arthur Rimbaud, il faut les entendre mis en musique comme on met en lumière une toile de maître. « La poésie ne prend son sexe qu’avec la corde vocale tout comme le violon prend le sien avec l’archet qui le touche » disait Léo. Écoutez le bateau ivre, les assis; les corbeaux, les poètes de sept ans et d’autres encore par Léo Ferré …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s