Sous tes baisers, Anne GOSCINNY

anne go

Éditions: Grasset                                                         Date de publication: 04/10/17

Tout d’abord, merci à NetGalley et aux éditions Grasset pour ce très bon livre!

Je connaissais le père, René, scénariste hors pair, co-papa d’Asterix, Lucky Luke et le Petit Nicolas.Je viens de découvrir la fille, Anne, journaliste, critique littéraire, et aussi romancière. Sa découverte et son livre sont pour ma part, un de mes coups de cœur littéraires de la rentrée.

Je vous invite sincèrement à entrer dans son monde!

Mon résumé:
Des récits enchâssés, des lieux et des années entremêlées pour nous conter les aventures des deux principaux protagonistes.
Gabriel tout d’abord, qui pourrait être mon grand-père, est un jeune veuf qui vient de perdre sa Jeanne. Pas vraiment veuf éploré…le décès de sa femme lui permet paradoxalement de (re)vivre. De vivre comme il l’a toujours souhaité. Profiter de la vie, jouir de l’instant présent et surtout ne pas se morfondre dans un quotidien morne et insipide, ne pas vivre comme les « vieux » de son âge.

La vie va placer sur sa route Mathilde, quadragénaire, mariée et maman d’une petite fille.
Entre eux, une passion ardente verra le jour. Même brûlante…sauf qu’à un moment la passion dévore et laisse place à des sentiments extrêmes, incontrôlables…
Comment réagir face à cela? La raison a-t-elle encore sa place ?

Mon avis:
J’ai a-d-o-r-é!!!
Ce livre est incontestablement une réussite.

Tout d’abord, j’ai une certaine attirance pour les récits enchâssés, où l’on navigue d’une année à l’autre et où l’on côtoie avec une certaine complicité les personnages selon leur propre point de vue.
Le récit n’est pas très long, sa durée est adaptée et permet d’arriver à l’essentiel sans descriptions abracadabrantes! De plus, la narration est fluide et facile d’accès.
Le grand point positif à mes yeux et ce qui en fait un excellent livre est tout simplement la thématique superbement abordée (hélas trop fréquente), de la frontière passion/folie et de l’emprise que peut exercer un homme.
En effet, Gabriel en est le personnage central et détient un véritable pouvoir. Ce dernier se subdivise en différentes catégories.

Le tour fonctionne très bien, car moi-même j’ai directement été séduite par ce Gabriel grisonnant, à l’allure soignée et aux goûts raffinés. Le charme opère…
Le drame réside en cette fiction que trop réaliste, car elle fait écho au quotidien de nombreuses femmes.
L’amour fou, des promesses folles, monts et merveilles vendues, puis la femme objet disponible lorsque Monsieur en a envie. Arrive des silences, des non dits, des changements d’attitudes. Puis la perdition, la déchéance. Attention je n’évoque pas la maltraitance physique, mais bel et bien la manipulation psychologique, l’emprise perverse qui amène un être humain à dépendre et à se soumettre entièrement à un autre. Ce type de maltraitance n’est pas à prendre à là légère, car la personne est niée dans sa propre nature et personnalité .

En conclusion:
Ce livre m’a permis de découvrir Anne Goscinny, et j’en suis ravie.
En outre, si vous êtes sensible à la thématique de la raison/passion, de l’amour passionnel et surtout de ses dérives, ce livre est fait pour vous!
Bien écrit, concis, dur et beau à la fois, l’auteur s’empare de nous pour nous transporter dans le psyché de ses personnages.
Le drame de l’emprise est extrêmement bien abordé et tend à la réflexion sur un sujet assez occulté des médias.

Merci et bravo Madame!
Je vous suivrai de près! À Anne Goscinny, je dis OUI!!


4 réflexions sur “Sous tes baisers, Anne GOSCINNY

  1. J’ai lu ce roman à Noel, j’ai aimé, beaucoup, mais un peu nuancée sur la fin. Ta chronique me fait voir cette histoire avec un autre oeil!! Ahhh l’amour…..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s