Le doux casse-tête de la Rentrée Littéraire

Qui dit rentrée littéraire dit forcément prospections et balades entre les étalages des étoiles plein les yeux!
Voir ces nouveaux ouvrages, les toucher et les sentir (oui,oui, j’adore « sniffer » les bouquins!).
Quel plaisir d’observer ces couvertures, de se laisser porter par l’émotion.
Quelle difficulté également que de devoir faire un choix, parce que malheureusement il n’est pas possible d’acheter plus d’une centaine de livres (j’aurais dû être libraire!!!!).
Ce choix justement repose à mes yeux sur un critère essentiel: le résumé.
Arrivée en librairie, je fais une « Tournée résumés » et note  ceux qui m’attirent et me parlent.
Autres critères secondaires mais que je prends tout de même en compte:

  • la couverture: (notamment celle de The Underground Railroad de Colson WHITEHEAD qui est juste sublime et qui attire l’œil).
  • les prix glanés:  j’y porte une certaine attention, mais reste très attentive au résumé. En effet, je ne trouve pas forcément toujours mon compte dans un bouquin sacré Goncourt ou autre.
  • les Editions: on a tous nos chouchous non ? Pour ma part je suis très ouverte, mais ai un petit coup de coeur pour les éditions Fleuve et Actes Sud
  • les avis des critiques: eh bien oui, sans être un mouton, je vais lire les critiques des spécialistes, décelant LE bouquin qui sort du lot. Toutefois, je ne suis là non plus, pas forcément en accord!

Finalement je suis repartie avec deux bouquins, alors que j’en avais aisément sélectionné une bonne dizaine.

Voici les heureux élus:IMG_2483

  •   « De l’autre côté du monde » de Stéphanie BISHOP   Fleuve Editions

Résumé éditeur: Cambridge, 1963.
Une chambre à soi. Du temps pour peindre. Tel est le rêve de Charlotte après la naissance de ses deux filles. Son mari Henry, lui, ne supporte plus le climat anglais pluvieux et brumeux, et rêve d’un pays aride et ensoleillé comme l’Inde de son enfance. Une brochure, glissée dans la boîte aux lettres, semble apporter la solution : « L’Australie réveille le meilleur en vous. » Henry y croit.

Charlotte, en dépit de ses réticences, finit par céder, et peu après la petite famille embarque pour l’autre côté du monde.

Cependant, sous le soleil cuisant de Perth, la terre s’assèche tout comme leur relation dont la substance semble progressivement s’estomper. À l’image des aquarelles, les contours de leur vie précédente se brouillent, se perdent.

Lorsqu’un nouvel événement vient chambouler l’équilibre familial fragile, Charlotte décide de prendre en main son avenir, quitte à renoncer à ce qu’elle a de plus précieux…

IMG_2484

  • « Les fantômes du vieux pays » de Nathan HILL    Gallimard

Présentation éditeur:    

Scandale aux Etats-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d’âge mûr : Faye Andresen-Anderson.
Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer.
Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d’Elfscape.
Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans. Et voilà que l’éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu’il n’a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice.
En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d’elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes.Des émeutes de Chicago en 1968 au New York post-11-Septembre en passant par la Norvège des années quarante et le Midwest des années soixante, Nathan Hill s’empare de l’Amérique d’aujourd’hui et de ses démons et compose avec beaucoup d’humour une fresque aussi ambitieuse que captivante.
Je ferai des chroniques détaillées lorsque je les aurai lus!
 

 Mes autres coups de cœur (je les aurai un jour, je les aurai!):

  •  « Undergoround Railroad », Colson WHITEHEAD   Albin Michel
  • « Le Jour d’avant », Sorj CHALANDON      Grasset
  • « Summer », Monica SABOLO     JC Lattes
  • « La Serpe », Philippe JAENADA    Julliard
  •  « Zabor ou les Psaumes« , Kamel DAOUD    Actes Sud
  • « En sacrifice à Moloch », Asa LARSSON    Albin Michel
  • « La Salle de bal », Anna HOPE   Gallimard
  • « Vous connaissez peut-être », Joann SFAR   Albin Michel
  • « De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles », J-M GUENASSIA  Albin Michel
  •  « Les Huit montagnes », Paolo COGNETTI    La Cosmopolite
  • « Le Coeur battant de nos mères », Britt BENNETT    Autrement
  • « Me Voici », Jonathan SAFRAN FOERR    OLIV.LIT.ET
  • « Nulle part sur la terre », Michael FARRIS SMITH    Sonatine
  • « Je suis ici pour vaincre la nuit », Marie CHARREL    Fleuve Editions

 

Et vous, quels sont vos coups de coeur en cette rentrée littéraire ?


13 réflexions sur “Le doux casse-tête de la Rentrée Littéraire

  1. Hâte de lire ton avis sur le Nathan Hill. Je me fie beaucoup à la couverture (j’ai du mal à lire un livre qui n’a pas une belle couverture..), à l’auteur et au prix obtenu, l’éditeur aussi. Là j’ai acheté Bakhita de Véronique Olmi. La libraire m’a dit que c’était très émouvant. On en reparlera. Dernier point, j’achète tous mes livres ou presque neuf parce que moi aussi je « respire » l’odeur des livres, des pages.. le livre n’est pas un objet comme les autres, c’est une fenêtre sur le monde. Bonne lecture et merci pour ce joli partage ! 🙂

    J'aime

    1. Hâte de le lire aussi, mais je suis à la bourre ☺️. Nous avons donc beaucoup de points communs! Tu me donneras ton avis sur Bakhita? J’y suis sensible également! Complètement d’accord sur l’objet livre!! ❤️je trouve que c’est un des plus beaux objets et je ne peux m’empêcher de tourner la tête pour savoir ce que lisent les gens dans les transports ou autre ^^ Merci à toi pour ton avis!

      Aimé par 1 personne

      1. avec plaisir ! oui c’est ce que je constate aussi, beaucoup de points communs ! sauf que tu n’apprécies pas le football italien ^^ moi aussi je préfère les Merlus de Lorient. J’adore compléter ma liste de livre à lire. Passe une excellente soirée 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s