La Ferme des Animaux

Auteur: Georges Orwell    anglais (1903-1950)                                                                         Titre original: « Animal farm, a fairy story »  
Parution: 1945

J’ai lu cette merveille il y a 3 mois seulement.
Comment ai-je pu passer à côté de cette œuvre  toutes ces années?!
Alors oui, je connais Orwell, car j’avais étudié 1984 au lycée. Mais La Ferme des animaux devrait être un incontournable du programme scolaire!
Ce livre m’a bougée et a éveillé en moi un vent de révolte…

Résumé:
Sage l’Ancien, le plus vieux cochon de la Ferme du Manoir convoque ses acolytes et leur partage sa réflexion: aucun animal n’est heureux car l’Homme assoit sa domination sur leur espèce. Il les invite donc à se soulever contre M.Jones, propriétaire de la ferme, afin de pouvoir eux aussi jouir de la vie, sans asservissement permanent.
Malheureusement, Sage l’Ancien meurt, non sans laisser un hymne intitulé « Bêtes d’Angleterre » dans toutes les têtes.
Un soir le manque de nourriture a raison du fermier, les animaux se rebellent et chassent le propriétaire.

Après la révolte, deux cochons se démarquent par leur « intelligence » pour mener à bien la révolution : Napoléon et Boule de Neige. Ces derniers inventent le concept de l’Animalisme qui prône la suprématie des animaux sur les Hommes.
S’en suit les sept grands commandements, parmi lesquels le numéro 6: Nul animal ne tuera un autre animal .
Le quotidien se met en place et les animaux s’organisent et se répartissent le travail sous l’œil de Boule de Neige. Napoléon quant à lui s’occupe des jeunes chiots et les élève.

Mais l’un d’entre eux gagné par la cupidité mettra petit à petit  une dictature en place…avec ses conséquences bien connues …

Mon ressenti :
Ouah!! Quel chef-d’œuvre !!!
Entre empathie envers les animaux, puis tristesse, pour finir par de la haine à l’encontre d’un protagoniste et de ses sbires… L’injustice est palpable et est évidemment révoltante! Je me suis sentie spectatrice d’une dictature abjecte où les animaux sont pris pour des imbéciles et menés en bateau.
La question du pouvoir, mais aussi de l’emprise  est bien entendu omniprésente.
La figure de style de la personnification est adaptée et fonctionne parfaitement.

Cette oeuvre rappelle bien évidemment les régimes totalitaires et nous invite à remettre les hiérarchies  en question, à rester éclairer et à ne pas suivre la meute obscurément. Orwell l’a écrit en écho au régime totalitaire mis en place par l’URSS.
Mais cela s’étend bien évidemment au-delà!
Celui qui prend le pouvoir peut perdre toutes ses valeurs,tous ses principes par avidité et par appât du gain.
Un peuple passif, mal informé, moins attentif  peut en faire les frais.
Cela concerne le passé de l’Humanité, mais est malheureusement bien trop d’actualité.

En conclusion:
A lire au moins une fois dans sa vie!
Ce livre fait forcément écho en nous et nous rappelle à quel point une conscience éclairée est indispensable!
Intemporel et magistral. Dans mes références!


14 réflexions sur “La Ferme des Animaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s